ANA POPOVIC : Live Report @ La Cave à Musique de Mâcon – 24 mai 2016

ANA POPOVIC 5

ANA POPOVIC

« La mission de ce soir si vous l’acceptez, Ti-Rickou, est de vous rendre à la Cave à Musique de Mâcon pour le concert de la guitariste serbe de blues ANA POPOVIC, d’arriver à l’heure, de faire un report sur ce que vous entendrez et de faire des belles photos de la guitariste prodige. Si vous tombez en panne d’essence sur la route, vous ne pourrez en aucun cas compter sur l’aide du webzine. Attention, il n’y aura pas de première partie, vous devez donc impérativement être à l’heure ».

Heu… dit comme ça, ça fait presque flipper ! Mais même pas peur donc let’s go to Mâcon. Première partie de la mission exécutée les doigts dans le nez. Je suis à l’heure et même en avance (ben quoi ?) et il valait mieux car même si ce n’est pas sold out, c’est très bien rempli et plutôt de cinquantenaires donc plutôt compliqué pour se faufiler devant eux. Mais qu’importe, je suis en mission pour le webzine !!!

Et donc, quand ANA POPOVIC et ses musicos entrent en scène, je suis prêt.

Et c’est parti pour du blues comme je l’aime. La dame fait dans du blues plutôt rock, du blues qui fait bouger (oui c’est possible, chérie). Bien-sûr, on va avoir droit à des morceaux de ses différents albums mais aussi des morceaux du petit dernier en date. Et il faut reconnaître que ces nouveaux morceaux passent très bien en live et qu’ils ne sont pas mou du genou.

ANA en live, ça dépote grave et visuellement ça le fait. Je suis pour ma part toujours admiratif devant son toucher… de guitare, bananes ! En plus, jouer de la guitare de cette manière en robe et en talons hauts, ce n’est pas courant. Et avec ce type de talons il faut une certaine dextérité pour ne pas se planter avec les pédales de distorsion. ANA est non seulement à l’aise avec ses doigts, mais aussi habile avec ses pieds ! 

Elle est bien accompagnée car la partie rythmique fait plus que le job : le bassiste et le batteur envoient du lourd ! Seul bémol, l’organiste a un son un peu fort. Ce qui est un peu dommage car on est surtout là pour la guitare… Et pour la guitariste aussi, je le concède !

ANA POPOVIC 2-

ANA POPOVIC

Moi, je suis sous le charme, je ne vois pas passer le temps. Cà fait plus de deux heures qu’elle joue pourtant lorsqu’elle nous annonce qu’elle va nous jouer le dernier morceau. C’est un morceau écrit et joué avec JOE BONAMASSA. Elle précise que ce soir JOE n’étant pas là, c’est elle qui le fera. Fausse joie des non-anglophiles qui ont compris que JOE is back !! Heu… bizarrement, c’est l’un des morceaux que j’aime le moins ; trop blues jazz MTV, blues à la BETH HART. Je préfère quand elle envoie le bois, moi !

Allez, c’est bel et bien fini. Il n’y a pas eu tromperie sur la marchandise. C’était juste carrément trop bon !

Mais bon, c’est pas tout, j’ai une mission à finir, moi ! Je vais donc rejoindre ANA à son stand de merch’ pour faire quelques photos. Trop dur ma life ! Aïe, pas la tête chérie, c’est pour le webzine ! Tu ne vas quand même pas faire la gueule pour une fois que ce n’est pas avec des barbus et des chevelus avec qui je vais papoter !!

Bon allez, il se fait presque tard, il faut partir. Heureusement, j’ai le CD d’ANA POPOVIC pour me rendre la route moins longue.

Bilan du concert

Encore une grosse prestation de ANA POPOVIC et des siens. ANA est une des trop rares guitarwoman du circuit, et putain c’est bien dommage.

Heu, comment chérie ? La prochaine fois, c’est un concert d’un groupe de thrash métal que je couvre ? D’accord. Si c’est les brésiliennes de NERVOSA !

ANA POPOVIC 6

ANA POPOVIC