MESSALINE + IRMINSUL : Live Report au Sovengard de Mâcon (22 mars 2014)

1LOGO SOVENGARDBon, les jours se suivent et les concerts aussi ; les jours ne se ressemblent pas, les concerts non plus. Ce soir, direction Mâcon pour aller voir nos copains de MESSALINE que je n’avais pas vus sur scène depuis un bail.

Là, je ne suis pas en retard car je veux voir la première partie, qui n’est autre qu’IRMINSUL. Et comme je suis même en avance (!!), j’ai le temps de papoter avec les propriétaires du lieu, le Sovengard, un café concert qui accueille notre musique. C’est un endroit bien cool qui peut contenir une centaine de personnes et qui ce soir en verra, à vue de nez, bien 80.

irminsul 1-

Fin du bavardage car, venus tout droit de Picardie, le trio d’IRMINSUL ouvre les hostilités. Et ça part à fond ! Leur hard-rock heavy chanté en français nous ramène aux heures glorieuses de Sortilège et de Blasphème, ce genre de groupes avec un chanteur qui le fait. Et Guillaume, le chanteur d’IRMINSUL est de ce calibre-là.. Bon, depuis son passage à la Nouvelle Star, une bonne partie de la France le sait maintenant !!

Sa voix fait merveille et ressort d’enfer sur les nouveaux morceaux qui explosent  littéralement en live. Il faut dire que ses deux compères ne sont pas en reste non plus ! Ils sont content d’être là et de jouer, et du coup le public réagit à donf. Il fait chaud à Mâcon ce soir ! 

Les anciens morceaux ne sont bien sûr pas oubliés et pour ceux-là aussi, ça le fait grave en live.. D’autant plus qu’une partie du public connaît les paroles par coeur ! Bref, quand ils nous disent que ça va être la fin, on réalise qu’encore une fois le temps passe vite quand c’est bon.

messaline a

Mais bon, il faut bien laisser MESSALINE jouer !

Le groupe attaque tout de suite avec une surprise : le tout premier morceau qu’ils ont composé. Ce qui va donner le ton au concert : des morceaux rarement joués ces derniers temps, pour le plus grand plaisir de leurs fans.

La cerise sur le gâteau, c’est quand ils nous balancent un nouveau titre de leur prochain album en cours d’enregistrement.

Bien sûr, les classiques du groupe ne sont pas oubliés et certains même, comme « Si belle cigüe », déboulent en version sur-vitaminée. Les MESSALINE sont contents de retrouver la scène et le font partager au public jusqu’au bout. Rappel avec le cover de Nougayork et pour finir, l’incontournable « Souffler dans le cul de Lucifer ».

Voilà, l’heure du couvre-feu est attente, c’est fini.. Et au stand merchandising, les T-Shirts du groupe partent comme des petits pains tout chauds !

 

BILAN DE LA SOIREE

 

IRMINSUL 2IRMINSUL : énorme progression depuis là fois où je les ais vus au Festival de Fismes, grâce aux nouvelles munitions fournies par leur nouveau CD.. et aussi par le fait d’avoir jouer pas mal en live ! Un groupe de hard-rock français à suivre.

 

 

 

 

MESSALINE BMESSALINE : pour le premier concert de toute une série à venir, MESSALINE avait quelque peu remanié sa set-list et s’est lâché devant un public de fans. Les morceaux du dernier CD en date sont toujours des bombes atomiques, « Si belle cigüe » en tête. Un seul regret, le manque de temps qui nous a privé de l’autre morceau monstre de cet album : « La pire pirate ». Mais moi, je n’en doute pas, je l’entendrai bien sur une autre date ! Merci messieurs, car ça me manquait de souffler dans le cul de Lucifer !

 

LE SOVENGARD : méga endroit avec des patrons adorables. Une bien bonne découverte.

PS : le groupe AVATAR s’y produira  le 19 avril. Attention, il n’y a que 100 places dispo et pas de vente sur place le soir-même. Je vous conseille donc d’aller voir sur leur Face de bouc pour prendre les places. Foncez, c’est 10 euros !!!