TENTATION + ELECTRIC SHOCK + HERZEL : Live Report à l’Hôtel de la Musique de Villeurbanne – 19 mars 2016

Allez ce soir, c’est direction Lyon… Heu, plus précisément Villeurbanne et l’Hôtel de la Musique. Bon, il faut vraiment que l’affiche m’attire pour que j’y retourne parce que la seule fois où j’y suis allé, je m’étais galéré pour y accéder et pour me garer. En plus, le concert était naze, le pire concert d’ADAM BOMB que j’avais vu de lui jusqu’alors et de tous ceux que j’ai vu ensuite (vu que je l’ai vu en live un certain nombre de fois) !!! Mais une affiche typiquement heavy-metal, avec des jeunes groupes qui montent et TENTATION en tête d’affiche, c’est trop tentant – oui, elle est facile celle-là !

Bon, ouverture des portes à 18h30, il faut assurer sur ce coup. Hé hé, je suis trop fort : arrivé et même garé… en avance ! Et dès que je m’approche, je sais que c’est bien là que ça se passe, les vestes à patch sont là !! Putain, ça me rappelle les 80, back to the past Ti-Rickou ! 

HERZEL

HERZEL

J’ai même le temps de dire bonjour aux copines et copains dont certains sont venus de loin : Chambéry, Dijon, Saint-Etienne, Grenoble, Bourg-en-Bresse… Et même du sud-ouest (le fan club TENTATION !). Bizarrement, il n’y a pas beaucoup de lyonnais. Bon, il faut dire aussi que les orgas n’ont pas fait dans la facilité en ne prenant pas de groupes locaux sur l’affiche.

En parlant de l’affiche, c’est déjà l’heure pour le premier groupe, HERZEL, venu tout droit de Bretagne de nous distiller leur heavy- metal. Je les découvre en direct. Ils oeuvrent dans du heavy-metal aux influences celtiques. Eh oui, c’est possible ! Et c’est cool !

Le chant est en français – heureusement que ce n’est pas en breton parce que… je  ne le parle  pas,  lol  !!

Musicalement, c’est bien. Les morceaux sont sympas et j’adhère facilement à leur musique. Vivement un album car ils n’ont à ce jour produit qu’une cassette deux titres et qu’en plus, elle n’est plus dispo ! Le public déjà chaud bouillant est lui aussi bien client de ce groupe.

Bref, c’est une bonne entrée en matière.

ELECTRICK SHOCK 4

ELECTRIC SHOCK

Allez, une petite pause bien méritée avant d’aller me replacer pour les copains de Grenoble, les bien-nommés ELECTRIC SHOCK. Les bien-nommés car pour ceux qui vont les découvrir, ça va être un choc.

Putain, ça le fait !! Yes, c’est encore mieux que leur prestation d’il y a deux ans au Rising Fest de Dijon ! Non seulement leurs anciens morceaux sont des bombes en live mais leurs nouveaux morceaux sont vraiment puissants.

Le groupe est méga à l’aise sur scène, le chanteur a pris de l’assurance et avec la voix qu’il a, c’est magique !

Dans le public, c’est la folie, voire trop pour certains… Mais bon, ce soir c’est la fête du heavy-metal et quand c’est bon on ne se retient pas. En plus, ELECTRIC SHOCK met le paquet !

Allez, c’est la fin du set. Eh oui, il reste deux groupes à venir. Heu non, je ne suis pas bourré, en arrivant on nous a annoncé un groupe surprise après TENTATION !

Bon, c’est parti pour TENTATION en provenance directe de Perpignan. Alors là, on est dans la droite ligne des BLASPHEME, SORTILEGE, MALEDICTION, et moi je suis happy. D’autant plus que leurs morceaux – que j’ai adorés sur CD – sont magistraux en live. Les musicos sont à fond dans leur musique et avec le public avec lequel ils communiquent.

Et bien sûr, ledit public qui est bien présent ce soir et qui est composé pour l’essentiel de gros fans de heavy-metal, est trop heureux de headbanger en famille. Ah, ces vestes à patchs qui bougent tous en rythme, que c’est beau ! Snirfff !! On se croirait vraiment revenus dans le temps où les jeunes groupes de métal français faisaient leur apparition.

TENTATION 1

TENTATION

En tout cas, TENTATION n’a pas fait le voyage pour rien ! Ils ont trouvé de nouveaux fans et rejoint la famille des groupes français qui chantent en français et dont on se souvient !

Allez, malheureusement c’est déjà fini… Ou pas car voilà TENTASHOCK !!! Alors, vous trouvez ? Bingo ! C’est un mélange des membres de TENTATION et des membres d’ELECTRIC SHOCK ! Sans oublier le guitariste de HERZEL !!! Et qu’est-ce qu’ils vont nous faire ? Du hard français 80, of course !! Je vous ai déjà dit qu’ANTOINE, le chanteur d’ELECTRIC SHOCK a une putain de voix, mais là sur « Les fils du métal » de SATAN JOKERS (Renaud, si tu nous lis..), c’est énorme ! Comme leur version sur-boostée du morceau d’ailleurs !

Voilà tout ce que j’aime, du fun, du métal, de l’envie de jouer avec les potes ! Bref, le bonheur. Alors maintenant fermez les yeux et imaginez-vous dans le public à vivre ça !! Ca y est ? Alors, vous avez une petite idée de l’ambiance de dingue qu’il y a ce soir ! Bon maintenant, vous pouvez sérieusement vous demander pourquoi vous n’y êtes pas !!!

Voilà, c’est fini pour de bon. Le temps de dire au revoir aux copains qui tous sont unanimes, il faut que ça recommence bientôt – en tout cas moi, au Pyrenean Warriors Open Air, c’est sûr !!! – de prendre congés des orgas et de les féliciter pour cette méga date qui m’a fait ressortir mon vieux T-Shirt SORTILEGE… carrément dans le thème de la soirée, quoi ! Et ce n’est pas le guitariste de TENTATION qui dira le contraire, quand il est monté sur scène j’ai cru un court instant qu’il m’avait dépouillé mon T-Shirt sans que je m’en rende compte !

D’un seul coup, je ne sais pas pourquoi, j’ai envie de chanter : « Magie noire, elle est dans le placa-ard, Magie noire elle ne rentrera pas ce soiiiir  » !

PS : Amis métalleux, répandez la bonne nouvelle, la scène heavy métal française n’est pas morte et au contraire elle se porte très très bien !!!

Re-PS : spéciale dédicace du report à BLASPHEME, H-BOMB, SATAN JOKERS, SORTILEGE, VULCAIN qui ont ouvert la voie.

ELECTRIC SHOCK 1

ELECTRIC SHOCK

« Un monde sans héros est un monde sans joie, un monde de numéros n’est pas un monde pour moi » (SATAN JOKERS)