WILL BARBER + EYES : Live Report @ Charols(26) – 25 juillet 2022

Report by TI-RICKOU

Bien que mon téléphone n’arrête pas de m’annoncer qu’il pleut, le ciel me dit le contraire. Ca tombe bien, car après toute cette période de mega sécheresse, ça serait bêta que la pluie vienne me gâcher mon premier concert autour de ma nouvelle base.

Bon, il a plu deux ou trois gouttes mais ce n’est pas ça qui va m’empêcher d’aller au concert ! En effet, pendant que mes petits copains parcourent la France et l’Europe pour assister à de mega festivals ou de mega grands concerts dans des arènes, moi je préfère aller sur la place d’un petit village, à la fraîche, pour voir un artiste que je n’ai jamais vu live, WILL BARBER.

Mon GPS ayant décidé arbitrairement de me faire faire la route touristique, j’arrive forcément pas en avance. Bon, tu sais que tu es arrivé lorsqu’il y a plein de voitures garées, même dans les champs, et tu comprends qu’il faut accélérer le pas quand tu entends de loin un mec au micro présenter la soirée. Là, je pense que c’est ballot, mais que je suis bel et bien en train de louper le début !

Que neni, ce n’est pas WILL BARBER sur scène mais EYES, le groupe de première partie ! Je ne savais même pas qu’il y avait une première partie, moi ! Il faut dire à ma décharge, que ce n’était marqué nulle part..

Allez, on essaye de rentrer dans leur univers. C’est blues, blues-rock. Bien fait. La chanteuse a une belle voix et surtout, ce que j’apprécie, c’est qu’ils jouent leurs compos ! On a un ou deux covers, mais là, c’est normal.

Le son est très bon, la scène très grande et le groupe joue dans de bonnes conditions, ce qui est plutôt rare pour un groupe de première partie.

Je ne vais pas pouvoir les regarder jusqu’au bout car j’ai une ouverture pour faire une interview à WILL BARBER. Mea culpa EYES !

Interview terminée, EYES terminé, copains retrouvés, bar trouvé. Entracte.

Alors, j’avais oublié de vous dire que la soirée est organisée par Montélimar Agglo et donc faite pour un large public, voire très large. Du coup, il y a plein de chaises devant la scène et il y en a même qui ont ramené leur transat (non, non, je ne déconne pas !). Public très bigarré, un mélange entre le troisième âge, les familles, les touristes et les bikers… Intéressant. Tout ça pour dire que je risque ma peau en me glissant devant la scène pour faire des photos. Pas par les bikers (eux ils sont gentils) mais par les papys et les mamies qui seraient capables de m’attaquer à coups de canne, lol !

Bon allez, c’est parti, WILL BARBER arrive sur scène. Il s’assoit sur une chaise, met sa guitare à plat sur ses genoux en mode JEFF HEALEY (sauf que lui n’est pas aveugle) et ça part doucement, lui et… les fumigènes. Le bassiste et le batteur le rejoignent, le tempo augmente. Yes, c’est magique !

J’adore la voix de WILL, un des rares musiciens que j’ai découvert lors d’une émission de télé-réalité (clin d’œil à mon copain STEVE ESTATOF qui a joué avant-hier pas loin de Lyon).

Musicalement, WILL a son propre style, mélange de blues, de country, de rock, voire même de metal moderne. L’avantage, c’est que même les personnes qui n’aiment pas le blues (n’est-ce pas chérie ?) ne s’ennuient pas. C’est bien le blues quand c’est fait comme ça ! De plus, la formule trio, basse/guitare/batterie donne encore une fois la preuve de son efficacité. Eh oui ! Les morceaux sont non seulement très bons mais ils sont en plus très puissants.

WILL est un vrai magicien, même quand il fait un cover, c’est une version apocalyptique qui en ressort. L’exemple parfait est sur la reprise de « Another Brick in the Wall » des FLOYD, carrément hallucinante en puissance, en distorsion, en appropriation. La tarte !

Tiens, papy et mamie ont résisté… Ils sont encore là, le cul sur leur chaise alors que WILL a dit au public qu’il n’avait pas l’habitude de jouer devant un parterre de personnes assises et les a invité à se rapprocher de la scène. Ce que de nombreuses personnes se sont empressées de faire !

Putain, qu’on est bien ! L’air est doux, les morceaux s’enchaînent et nous tiennent en haleine dans l’attente du suivant. WILL BARBER nous demande si on en reveut. Bien sûr qu’on en reveut du « c’est bon pour nos esgourdes » ! Et donc, ça continue ; WILL et ses acolytes sont visiblement très bien, eux-aussi.

Bon, bien-sûr tout a une fin sauf la banane qui en a deux (ça faisait longtemps que je ne vous l’avais pas faite celle-là !). Le groupe ne va pas quitter les lieux comme ça. WILL annonce que dans quelques instants, il sera à son stand merch’ pour papoter et boire des pots. Non seulement c’est un grand artiste mais c’est aussi humainement un grand bonhomme.

En conclusion, je ne regrette vraiment pas d’être venu. J’ai fait ce soir une très, très bonne découverte live. WILL BARBER est un vrai frontmann doté d’un énorme charisme et j’attends avec impatience son nouvel album.

Bref, une mega soirée très bien organisée par Montélimar Agglo qui tout l’été anime l’agglo par ses concerts journaliers. Un petit PS : perso, j’aimerais plus des concerts dans ce style… un petit POPA CHUBBY, un petit SCORPIONS ou un petit IRON MAIDEN (voyons grand !) seraient appréciés, lol !

Allez, il est tard, il faut y aller… papoter avec les copains devant la voiture pendant deux plombes. Il faut dire qu’on est bien à Charols.

PS : bien-sûr, ce report est fait avec humour (on les aime bien les papys et les mamies, nous !) et j’apprécie que l’organisation emmène ce genre de groupe dans des lieux où les gens n’ont pas l’habitude de les voir.